Publié le 21 Jan 2019, à 13:02

Crise du secondaire : Des élèves et des parents protestent à Tunis

Furieux, indignés et exaspérés, des élèves et des parents se sont rassemblés, lundi matin, devant plusieurs collèges et lycées secondaires de la capitale pour revendiquer une solution à la crise entre le ministère de l’éducation et la fédération générale de l’enseignement secondaire qui a décidé de continuer à boycotter les examens du deuxième trimestre jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Des sit-in ont été observés par les élèves du lycée pilote de Tunis, du lycée de la rue de Marseille et du lycée de la rue de Russie. Lors de ces mouvements de protestation, les élèves ont exprimé leur crainte d’une année blanche qui mettrait en péril leur avenir.

Des élèves ont sillonné les avenues de la capitale scandant des slogans appelant à mettre fin au boycott des examens et à obtenir leurs bulletins de note.

Pour leur part, les parents présents ont exprimé leur crainte d’une année blanche en raison de la poursuite de la crise entre le ministère et la partie syndicale. Ils ont dénoncé l’attachement de la fédération générale de l’enseignement secondaire au boycott des examens, qualifiant cette décision de “grave” et d'”irresponsable”.

De son côté, la commissaire régionale de l’éducation de Tunis 1, Fatma Wided Helal a confirmé la suspension des cours, lundi matin, dans la majorité des lycées secondaires de la capitale et la poursuite des cours normalement dans les différents collèges à l’exception de trois établissements (collège pilote Ali Trad, collège Dermech à Carthage et collège Assad Ibn Al fourat).

A noter que la fédération générale de l’enseignement secondaire avait boycotté les devoirs de synthèse du premier trimestre et a décidé de boycotter tous les examens du deuxième trimestre.