Publié le 18 Feb 2018, à 10:34

Kasserine : une cellule takfiriste de 4 membres démantelée, un autre takfiriste en relation avec les assassins d'un agent de sécurité arrêté

“Une cellule takfiriste composée de 4 personnes âgés de 27 à 61 ans chargée du recrutement de jeunes pour être des adeptes de la pensée takfiriste et commettre des actes terroristes a été démantelée par l’unité de recherche et d’investigation du district de la garde nationale de Kasserine”, annonce le ministère de l’intérieur samedi dans un communiqué.

Le ministère public a ordonné de placer en garde à vue de tous les membres du groupe et de les traduire en justice pour “appartenance à une organisation terroriste”, précise le communiqué.

Dans un autre communiqué, le département de l’intérieur a indiqué qu’une patrouille de l’unité de recherche et d’investigation de la garde nationale de Mhammedia dans le gouvernorat de Ben Arous, a arrêté vendredi à bord d’une voiture de louage un autre takfiriste de 20 ans, résidant au Fahs (Zaghouan) après une altercation avec le conducteur sur fond de refus du jeune homme d’écouter la radio à bord de la voiture.

“Après interrogatoire, le jeune homme a reconnu être adepte de la pensée takfiriste et considère la musique et la télévision comme des pêchés et confirmé ses liens avec d’autres éléments takfiristes ayant assassiné l’agent de sécurité Mohamed Ali Charaabi, le 3 janvier 2015 à El Fahs”, ajoute le communiqué.

Après consultation, le ministère public a ordonné de poursuivre son interrogatoire par l’unité nationale de recherche des crimes de terrorisme relevant de la garde nationale à Laouina et de prendre les mesures légales à son encontre, indique le ministère.