Publié le 17 Feb 2018, à 16:29

Sport: 99 personnes des différentes régions du pays interdites d'accès aux espaces sportifs dans le gouvernorat de Ben Arous

Quatre-vingt-dix (90) personnes des différentes régions du pays sont interdites d'accès aux espaces sportifs du gouvernorat de Ben Arous, a décidé le gouverneur de Ben Arous Abdellatif Missaoui.

Les 90 individus sont impliqués pour des actes de vandalisme et d'introduction de fumigènes dans les stades lors du dernier classsico entre l'Espérance et l'ES Sahel(3-2) disputé jeudi dernier au stade olympique de Radès dans le cadre de la 18ème journée du championnat de la ligue 1.

Ces actes de violence ont été filmés par les caméras mobiles de surveillance placées autour et dans le stade précise-t-on.

Il y a lieu de rappeler que cette même décision administrative avait auparavant été prise à deux reprises à l'encontre de 243 personnes.

Le Gouverneur de Ben Arous a précisé que des mesures similaires seront prises à l'encontre d'autres individus dès que seront achevés les rapports d'évaluation des dégâts et que sera prouvé leur implication dans ces actes de violences et de vandalisme.

Cette mesure a été décidée en application du décret présidentiel du 9 février 2017, portant prorogation de l’état d’urgence et du décret n°78-50 du 26 janvier 1978, réglementant l’état d’urgence qui, dans son article 4, donne pouvoir au gouverneur de réglementer la circulation des personnes et de l’interdire sur certaines zones sous sa compétence.